27 juillet 2013

Taghia, Montagne Berbère

Pour agrandir les photos cliquez dessus





Tout commence un samedi matin à 9h. Nous sommes assis dans l'Airbus A310 de la compagnie Air France, la dépêche dans une main, le croissant dans l'autre.
Nous partons pour 10 jours au Maroc dans le Haut Atlas, un lieu insolite, un village typique entouré de parois au calcaire rouge et adhérent!

L'équipe est composée de 5 garçons (Gaël, Nono, Matthias, Benoit et moi) et 1 fille (Camille). C'est bon pas la peine de dire la pauvre!!



Nous atterrissons à l'aéroport de Marrakech où un 4x4 nous attend avec un petit panneau "gîte Taghia Saïd", on ne peut pas se tromper!
Chargement des sacs sur le toit, petite présentation puis nous embarquons.
Nous roulons jusqu'au supermarché du coin pour faire nos courses pour les journées de grimpe.
Il fait chaud dans ce pays. Heureusement que notre 4x4 est équipé de la climatisation, nous roulons 1h jusqu'à une station service qui fait office de restaurant.
Nous ne mangeons pas très bien, et payons assez cher: est-ce qu'on commence à se faire avoir? On verra bien plus tard!

On fait les courses
L’atlas depuis notre 4x4
On continue pour 4h de route en sillonnant différents paysages qui nous mènent au village de Zaouia. Ici la route s'arrête pour laisser place aux muletiers: très divertissant pour nous mais nous comprenons vite que les mules sont le moyen de transport principal et indispensable.


Arrivé à Zaouia on laisse le 4x4
Chargement des mules
Il est 19h quand nous commençons à marcher sur la piste en direction du petit village. L'ambiance est calme, on comprend bien que le stress et le vacarme de la ville sont très loin.
Le soleil se couche et nous apercevons l'Oujdad, sommet mythique...


Le petit train en direction du village
Première vue sur les falaises

Nous arrivons à 21h juste pour l'heure du repas il commence à faire nuit.
Ce soir c'est tajine, en compagnie de deux jeunes guides français. C'est délicieux!
Nous nous installons dans des chambres de deux. L'accueil de Saïd est un peu froid contrairement à ce qu'on m'avait dit. Nous allons nous coucher. On dort par terre mais le couchage est correct. 
Couché de soleil sur l'Oujdad
Dimanche:

Premier réveil dans le gîte, il est 10h quand nous sortons la tête du duvet, les matelas sont fins, j'ai un peu mal au dos.
Nous déjeunons du pain avec du Nutella et de la confiture agrémenté d'un bon petit thé.
L'heure tourne il est déjà midi, avec Gaël et Nono nous choisissons d'aller à la paroi de la cascade, qui offre un des cailloux les plus adhérents du coin.

Le tracé de la voie

Nous marchons une heure sous un soleil de plomb pour aller trouver le pied de la voie.
La voie se prénomme "Haben oder Sein"
Avant d'attaquer la première longueur Nono nous sort un Camembert made in Toulouse qui n'a pas eu la chance de savoir ce qu'était la chaîne du froid!

C'est bon je suis prêt pour cette première longueur marocaine! L'escalade est fine sur des prises pas forcément grosses, le rocher est superbe, je crois qu'on va se régaler.

Nous nous partageons les longueurs équitablement, on est bien entre potes.

Dans les premières longueurs

C'est au tour de Gaël de passer en tête

Noé se régale sur les réglettes
Heureux?
Noé sort de la voie en premier, il nous expliquera dès notre arrivée qu'il aurait vu un gros rat rayé avec une grosse queue, ici c'est le désert de cailloux, bizarre!

Le petit village de Taghia avec ses cultures au bord de l'eau
L'Oujdad
Nous commençons à nous dire que nous perdons un cher camarade...
Une jolie descente nous attend avec de jolis ponts berbères permettant de redescendre de cette montagne sans réelles difficultés. Incroyable, aurait crié notre Thivel Pyrénéen!

Un passage typique Berbère
L'escalier en colimaçon
Dans la descente nous croisons un berger avec ses chèvres, l'une d'elle venant de mettre bas nous restons quelques instants avec lui.

Pour avoir de la verdure il faut savoir grimper
Thé et pain autour d'une table!
A peine arrivés autour des premières maisons, nous sommes invités à boire le thé par une famille, sympa ici!

Nous rentrons à 19h30, avec une bonne impression des lieux, nous risquons de bien nous amuser dans ce petit village. Le soir c'est couscous, les échanges avec Saïd se réchauffent: l'ambiance est agréable.

Le berger avec ses bêtes
Lundi:


Passage berbère avec l'aide de barres à mine....

Réveil plus tôt, 6h pour un petit déjeuner immédiat. Aujourd'hui en compagnie de Camille nous allons voir une classique, la Baraka, un pilier raide qui remonte jusqu'à l'Oujdad d'un trait.
Cette voie a été ouverte en 2000, elle marque le début de l'escalade spitée dans le massif. Le temps est au grand bleu. 
Nous arrivons au pied de la voie après une bonne heure de marche serpentant toujours au plus simple entre les barres rocheuses.
Il fait beau mais frais.
Au pied de la voie il y a deux camarades français guides dans la belle vallée des écrins, puis deux espagnols complètement benzay, ils sont originaires des Canaries. Je peux vous dire qu'ils n'avaient pas chaud, équipés de gants et de clopes ils attaquent la voie comme Raphaël Nadal à Rolland Garros.

Camille serre les petites prises de L1

L2
L3 et son rocher abrasif

Ils avancent bien, nous suivons cette petite troupe sans que personne ne se gêne.

Le soleil arrive il commence à faire chaud

La belle longueur en 6c
Le rocher toujours aussi abrasif dans cette partie raide
Les longueurs défilent, il fait pas très chaud dans la première moitié puis trop chaud dans le haut.

Camille dans la partie haute

Summit

Le Taoujdad en contrebas, il parait petit depuis ici

Le village paisible encore au soleil

C'est une belle voie, longue, il ne faut pas trop traîner dans la voie pour ne pas attaquer la descente trop tard.

Une bonne journée en compagnie de la jolie Camille.


Le soir Matthias nous expliquera avoir vu un gros rat, ça y est Noé est enfin crédible, il va falloir voir cette espèce de nos propre yeux! Ce soir c'est tajine pour ne pas changer mais ça reste bon. 

Mardi:

Direction la paroi des sources, seulement à 15 minutes de marche du gîte, 250 m de haut, les voies y sont très jolies.
Il y a du vent aujourd'hui au fond de ces gorges.
Avec Matthias et Noé nous allons dans la voie "montagne classe épinal", très belle, avec des passages variés, elle permet de faire une journée cool.

Les sources, l'eau sort directement du rocher.




Nono avec en contrebas les sources

Nono part en tête

Le transport équitable, assez courant ici



Après une bonne journée nous rentrons manger: après tajine, c'est... couscous! Yes!

Mercredi:


Toujours beau ici
J'ai attrapé mal à la gorge hier, je commence à tousser. Avec Camille nous allons au fond des gorges du Taoujdad, une des deux classiques de l'endroit, "Canyon apache" en face de nous
la deuxième classique "Les rivières pourpres" semble très raide et soutenue dans du joli rocher rouge!


Camille au départ, petit matin frisquet

Première longueur raide pour Camille

Il fait beau et chaud dans ce pays. Nous grimpons jusqu'à mi paroi où le soleil nous assomme, il faut faire la sieste... Les pieds font mal, l'escalade est technique et ne déroule pas, Camille finira la voie en tête pendant que je tousse comme si j'allais y laisser mes poumons.




Arrivés au sommet, l’enchaînement d'une deuxième voie dans la barre du dessus semble impossible.


Nous regagnons le refuge par les plateaux rocheux sous 40°c en faisant attention de ne pas se faire piquer par des beaux serpents.

Les vaches sont plus maigres que dans nos belles Pyrénées

Devinez ce qu'on mange ce soir? et oui, tajine! L'atmosphère est de plus en plus détendue, on se sent chez nous.
Bonne soirée au gite


Jeudi:

Repos, l’ibuprofène commence à agir... 
Nous dormons, mangeons, reposons la peau des doigts qui commence à faire mal à force de frotter ce crépis tous les jours!
J'ai trouvé cette journée intéressante pour mieux connaître la vie des gens du village. Je suis allé voir Saïd et Mohamed au jardin. L’irrigation est très développée et indispensable pour économiser l'eau. 

Said enlève les mauvaises herbes des carottes
Camille à l'air motivé pour aller dans les rivières pourpres, je ne suis pas trop chaud au vu de ma prestation dans Canyon apache mais Gaël semble motivé. Les deux sont motivés, on regarde le topo, ça donne.

6b+, 6c, 7a+, 7b, 6b+, 7a+, 7a, 7b, 7a+, 7b, 7b+, 6b puis du 5...

Nous nous partageons les longueurs pour mettre le maximum de chance de libérer les longueurs en équipe!

Deux ibuprofènes et au lit.

Vendredi:

6h! Et feu en dehors du lit vite fait pour aller manger le traditionnel petit déjeuner, puis enchaîner sur la marche d’approche (reconnue deux jours avant).

La vidéo bientôt 



Samedi:

Toujours pas de rats en vue, aujourd'hui avec Gaël nous allons essayer d'en voir un! Nous optons pour la voie " Los ratones coloraos" à l'Oujdad.


Nous choisissons de ne gravir que la partie haute sous les conseils de Charles.
La grimpe n'est pas exceptionnelle mais agréable, il fait beau, les spits sont rapprochés, on rigole bien!
Nous arrivons en haut, il faut maintenant redescendre vers le village sans avoir vu ce sacré rat: Quelle déception!

Nous rejoignons Noé qui nous attend sagement au refuge. Il s'était blessé à la cheville et au doigt la veille, le bougre s'étant fait tomber un bloc dessus.
Marche d'approche

Notre voie se situe sur le pilier à gauche de la photo

Gaël sur le pilier


Ces tas de cailloux sont les amis des hommes ici!

De belles lumières sur l'oujdad

Idem sur le Taoujdad

Dimanche :

Dernier jour de grimpe pour les moins fatigués. Matthias part avec Benoit et Camille faire une voie à la paroi des Sources. Je reste avec Noé et Gaël au gîte pour profiter du village et de la compagnie des habitants. On prend beaucoup de photos et on mange une savoureuse omelette préparée par nos hôtes. Nous découvrons la fabrication artisanale des parpaings, étonnant ! La lenteur est de rigueur dans cette région à cause de la chaleur. Le dépaysement est total. Quand les autres nous rejoignent, nous préparons les affaires pour quitter le gîte. Direction Marrakech !




Le sable est cherché dans le ruisseau puis ramené avec les mules

Ensuite il tamise à la pelle pour faire du sable
Un peu de ciment puis on tasse ça dans le moule

On retourne

Et voila!





Repas typique de Taghia

Notre chambre
Je sais pas si c'est aux normes?

Deux jeunots du village!


Construction d'une nouvelle maison

Les poules font parties des producteurs, les œufs sont précieux

Coca, bonbons c'est ici...

Les jeunes commencent tôt le travail

Le séjour

On est pas bien là?


Lundi :

Réveil à 9h. On fait nos adieux aux jeunes du village, c'est l'occasion de leur distribuer quelques cadeaux : cahiers, crayons de couleur, vêtements.

Petit déjeuné avant notre départ

Ensuite, on descend vers la vallée avec les mules bien chargées. On atteint Zaouia vers 13h. Un chauffeur de 4x4 nous attend pour nous emmener dans le centre de Marrakech. 
 
Mohamed et Ibrahim chauffeur des mules.


Après 4h de route, nous voilà devant notre futur hôtel. A peine arrivés, les habitants nous harcèlent. Tout le monde se montre serviable (peut être un peu trop) en échange de quelques dirhams... On s'installe à l'hôtel vers 18h et on cherche un endroit pour manger. La chaleur est étouffante mais on se réfugie dans une pizzeria. Nous avons tous envie d'explorer le souk de Marrakech, les négociations pour quelques dirhams commencent.On trouve ça marrant.
Il est maintenant 22h quand nous sortons du souk. Impossible de se retrouver dans le dédale des stands et des marchands ! Après dix jours de tajines/couscous, on se réjouit à l'idée de manger des pizzas : on retourne à la pizzeria. La ville est magnifique de nuit, on se promène un peu avant de rejoindre l'hôtel.

Pizza à Marrakech



Voilà mes AMIS!

Les tapis...

La drogue...

Les fruits secs...

La place Djema el fna de nuit avec ces couscous et tajines: avis aux amateurs


 Mardi :

La nuit a été difficile à cause de la chaleur, nous nous levons tard. Nous allons prendre le petit déjeuner sur la place Djema el fna, avec ses vendeurs de jus d'orange. 


 A midi, c'est encore pizzas (pour 3 euros, ça ne vaut pas le coup de s'en priver), on fait une petite sieste puis nous allons acheter des souvenirs.


Le rêve....

Les épices 

Sieste au restau

Tatouage à l’aîné 

Je vais pas te le piquer ton cobra!


Ray Ban + glace = 3euros
 On s'amuse bien  négocier et on rentre à l'hôtel les mains pleines de cadeaux. Il est temps de ranger un peu nos affaires: demain on rentre en France.

 Mercredi: 

Un bon jus d'orange avant de partir
Prions pour pas que l'avion décroche!

Dernière négociation pour trouver un taxi, ce sera à 6 dans une vieille Mercedes (pour seulement 10 euros)!
On arrive à l'aéroport, on est tous un peu fatigués.

Je crois qu'on est un peu trop dans cette Merco!



Vers minuit on atterrit à l'aéroport de Blagnac. Parents et petites amies viennent nous chercher.

En conclusion: Un super voyage! Entre belles parois et gens adorables. L'accès au gîte est un peu archaïque mais tellement facilité par la gentillesse de Saïd., le dépaysement est total!
Je le conseille à tout le monde!










11 commentaires:

  1. Hii bonne caurage a tous bienvenu autre foit au haut atlas au maroc Imlil Toubkal
    www.moroccan-mountains.com

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour mes amis je suis le fils de said au gite taghia je veut sinformer que notre email a changer avec email : gite@climbingtaghia.com
    notre site web; www.climbingtaghia.com

    RépondreSupprimer
  3. mohamed rezki
    Je guidé dans l'escalade et la randonnée et le haut de la montagne et j'ai un gite à Taghia si vous voulez visiter Taghia contacté par ce numéro: 0632382762 ou email: mohamedrezke5@gmail.com
    Bienvenue dans l'escalade et de la marche dans le Taghia et passage berber

    RépondreSupprimer
  4. je suis guide montagne escalade et Dolomites sky.Je dois imaginer taghia maroc à gravir les montagnes. Je dois les secrets de travailler là-bas, la plupart d'entre eux enfreint la loi Je veux dire les giteur noir Cela signifie qu'ils ne disposent pas des documents transaction avec l'Etat, Ils ne possèdent pas la licence dite,En effet, les problèmes du touriste ne garantit pas leurs droits dans l'état ce jour-là est venu l'accident et le giteur noir Directement en prison
    l'endroit Secured pour les visiteur est juste: "chez youssef rezki" et "Said Mesaoudi" qui bien autorisé dans les etat, les coordonnés de vrai gite
    -chez Youssef Rezki, Douar Taghia, Zaouia Ahanesal
    22010 Azilal Maroc.
    Tel : 00 212 668909843
    -chez Said Messaoudi, Douar Taghia, Zaouia Ahanesal
    22010 Azilal Maroc
    Tel GSM +212668246536.
    ou fixe +212523 459 290
    ou gite@climbingtaghia.com

    voila mon e-mail: info.touristique@bk.ru

    RépondreSupprimer
  5. voila les coordonnées complet de Youssef rezki et son fils Mohamed se sont les seul guide montagne de taghia , ils peuvent organiser votre séjour dans n'importe quille endroit ou Maroc que sa soit la randonnée ou bien un séjour de l'escalade à taghia.
    Youssef REzki
    E-mail : aoujdade1966@yahoo.fr ()
    tel: +212668909843
    mohamed Rezki
    E-mail : taghia.escalade@gmail.com
    tel: 00212691110086

    RépondreSupprimer
  6. voila les coordonnées complet de Youssef rezki et son fils Mohamed se sont les seul guide montagne de taghia , ils peuvent organiser votre séjour dans n'importe quille endroit ou Maroc que sa soit la randonnée ou bien un séjour de l'escalade à taghia.
    Youssef REzki
    E-mail : aoujdade1966@yahoo.fr ()
    tel: +212668909843
    mohamed Rezki
    E-mail : taghia.escalade@gmail.com
    tel: 00212691110086

    RépondreSupprimer
  7. voila les coordonnées complet de Youssef rezki et son fils Mohamed se sont les seul guide montagne de taghia , ils peuvent organiser votre séjour dans n'importe quille endroit ou Maroc que sa soit la randonnée ou bien un séjour de l'escalade à taghia.
    Youssef REzki
    E-mail : aoujdade1966@yahoo.fr ()
    tel: +212668909843
    mohamed Rezki
    E-mail : taghia.escalade@gmail.com
    tel: 00212691110086

    RépondreSupprimer
  8. Je suis le grimpeur de taghia

    Bienvenue dans l'escalade à taghia

    E-mail : climbertaghia3@yahoo.com

    RépondreSupprimer
  9. bonjour
    Je suis Omar Rezki de taghia zaouiat ahansal. Je souhaite que vous ayez ajouté mon Email dans votre site Web s'il est possible. J'ai une pension chez Taghia et j'ai besoin que vous m'aider pour travailler je pense que si vous avez ajouté mon Email dans votre site Web qui m'aidera à travailler, ce sont mes informations si vous êtes accepté ma proposition
    Courrier électronique: gite.climbing@gmail.com
    Gsm: 00212617471659
    Douar taghia zaouiat
    bienvenue à tous les mond chez moi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer